Logement à Bordeaux : l'inquiétante expansion d'Airbnb

05 octobre 2017
Par Laure Deville
Bordeaux est aujourd’hui la deuxième ville de France après Paris sur l’offre Airbnb. L’observatoire Airbnb à Bordeaux fondée par Mathieu Rouveyre conseiller municipal vient de rendre son rapport sur l’offre logement à Bordeaux pour 2016…

« La situation est relativement inquiétante », explique Mathieu Rouveyre, conseiller municipal à Bordeaux, dans un communiqué. L’observatoire Airbnb en Nouvelle-Aquitaine  a, en effet, établi un bilan de cette activité sur Bordeaux. En mars 2017, lors du dernier relevé, sur les 148 618 logements de Bordeaux, Airbnb en proposait 6 588: 1517 pour des chambres et 5 071 pour des logements entiers. C’est une hausse de 113% et entre Mars et Septembre dernier +62%.

Selon Mathieu Rouveyre, le problème est que 84% des logements entiers sont aujourd’hui dédiés à la location touristique. Autre phénomène problématique: ce sont les petites surfaces qui sont prises d’assaut, "des biens très recherchés par les étudiants et les familles modestes", s’inquiètent Mathieu Rouveyre .

Données de l'Observatoire Airbnb

Seul point positif, cette grande offre sur AirBNB entraîne une baisse des prix de la nuitée. En mars, la nuitée coûtait environ 65 euros, aujourd’hui elle se loue 56 euros. Cependant, pour les propriétaires la location Airbnb reste quand même plus rentable qu’une location « traditionnelle ».

Face à ce phénomène, la mairie de Bordeaux a déjà pris des dispositions. Au mois de juillet, une mesure visant à réglementer la location saisonnière a été adoptée en Conseil municipal. Les particuliers qui louent leur appartement devront donc s’enregistrer auprès de la mairie. Il s’agit ainsi de vérifier qu’ils ne dépassent pas les 120 jours de location autorisés par la loi. Cela n’entrera en vigueur qu’en mars prochain.

Par ailleurs, une campagne a aussi été lancée à Bordeaux par l’Association le Laboratoire Bordelais. Le principe est de faire du porte à porte et de rencontrer les locataires et propriétaires pour faire de la sensibilisation. S’ils ne sont pas là , un accroche-porte rappelant les grands chiffres de Bordeaux sont disposés sur les portes.