35° relevés au thermomètre de Lège-Cap Ferret

WIT FM
Premier pic de chaleur cette semaine en France.
Crédit: Pixabay

19 mai 2022 à 11h56 par Matthieu Morin

Un record vieux de 20 ans a été battu ce mercredi 18 mai

Météo-France l’avait annoncé depuis plusieurs jours, la journée de mercredi 18 mai s’annonçait très chaude sur l’ensemble de l’Hexagone, avec un “épisode de chaleur, durable, étendu et intense, exceptionnel pour la saison” selon un spécialiste interrogé par l’AFP. Alors que ce mois de mai n’est pas encore terminé, il pourrait s’agir du mois de mai le plus chaud jamais enregistré en France, potentiellement plus chaud que celui de 2011.

 

Dans le sud-ouest, le thermomètre a atteint des températures records, comme au Cap Ferret, avec un pic enregistré à 35°, dépassant un record vieux de 20 ans établi à 34,6°. D’autres records ont été battus ou égalés à Albi par exemple, avec 33,7°C, Toulouse aussi avec 33,4°C ou encore Montélimar, avec 33,8°C. Ces records sont vieux de plusieurs années, jusque début des années 2000 pour certains.

Pour autant, Météo-France ne parle pas d’une vague de chaleur, mais d’un épisode de chaleur. On est pas encore au stade de canicule. Les températures moyennes cette semaine étaient comprises entre 28 et 34°C dans la plupart des régions de France. Au-delà du coup de chaud, mais aussi de la manifestation du réchauffement climatique, ce sont les conséquences de ces températures élevées qui inquiètent, notamment chez les agriculteurs. On craint une période de forte sécheresse en France dans les prochains mois.