Bordeaux : les loyers bientôt encadrés pour réguler le marché immobilier

Bordeaux
Bordeaux se classe depuis plusieurs années parmi les villes les plus chères de France.
Crédit: CCO-photo d'illustration

7 septembre 2021 à 13h02 par Clara Echarri

Bordeaux a été retenue pour intégrer le dispositif d'encadrement des loyers. Mais les effets ne seront pas forcément visibles immédiatement sur le marché

Vendredi 3 septembre, la ministre du logement Emmanuelle Wargon a validé la candidature de Bordeaux, qui intègre donc le dispositif d'encadrement des loyers. Prévu par la loi Elan (évolution du logement, de l'aménagement et du numérique) de 2018, il devrait entrer en application au 1er janvier 2022. 

Mais concrètement, quels changements pour le marché immobilier à Bordeaux ? Vincent Véry, administrateur de biens et agent immobilier, précise : "Cela va permettre de stabiliser le marché de la location, pour éviter d'avoir une énorme inflation sur les prochains loyers, ou sur les nouveaux loyers qui pourraient rentrer sur le marché". 

Autrement dit, des "loyers de référence" vont être calculé, en association avec les professionnels du secteur, par l'observatoire local des loyers, "qui est chargé d'inventorier les différents loyers pratiqués sur les quartiers de Bordeaux". Une fois ces éléments collectés, ils serviront de plafond sur le marché. Les propriétaires n'auront pas le droit de faire payer au locataire une somme supérieure à celle de référence.

Mais les effets ne seront pas forcément visibles tout de suite. L'encadrement devrait en effet empêcher les loyers déjà existants de grimper, mais pas les faire baisser. Au sein du dispositif, Montpellier et Lyon (Villeurbanne inclus) ont également vu leur candidature acceptée. 

I