Bordeaux Métropole : Privilégier le bus au tramway, la nouvelle ambition d'Alain Anziani

Carte transports bordeaux métropole
Après le réseau en étoile, la métropole veut désormais créer un réseau circulaire.
Crédit: Bordeaux Métropole

13 septembre 2021 à 17h16 par Clara Echarri

Le président de Bordeaux Métropole Alain Anziani a présenté le 10 septembre son plan pour les mobilités jusqu'en 2030. Fini les extensions du tramway, trop coûteuses : place aux bus express

Alain Anziani, président de Bordeaux Métropole et maire de Mérignac, a présenté son "schéma des mobilités" pour les dix prochaines années. A retenir d'abord, la mise de côté du tramway, qui a "fait son temps" selon l'élu. Bien qu'il ne soit pas "anti-tramway", il considère que de nouveaux moyens de transports en communs seront plus adaptés. 

"Si un tram tombe en panne, c'est toute la ligne qui est pénalisée. Quand un bus tombe en panne, on en envoit un autre et c'est réglé". Il avance également le coût élevé de ces lignes. A gradignan et à Parempure, les extensions de tramway prévues sont donc enterrées. Celle de Saint-Médard-en-Jalles est elle en sursis, en attendant de voir comment fonctionne le "bus express" actuellement mis en place. 

Le bus express, justement, est au coeur des plans de mobilités de la Métropole jusqu'en 2030. Objectif : désengorger la Métropole. "Quand vous avez un bus qui va aussi vite que le tramway, qui offre les mêmes services, qui a même le wifi...On a mis 20 ans pour construire 77 kilomètres de tram, on va mettre 10 ans pour 104 kilomètres de bus express" pointe Alain Anziani. A noter que l'on parlait avant de BHNS, bus à haut niveau de services. 

Vélo, bateau, marche

Un réseau, express lui aussi, va être créé pour les vélos : 250 kilomètres à terme, selon les volontés de Bordeaux Métropole. Avec le plan vélo et le plan marche, les élus espèrent inciter à laisser la voiture de côté, même si Alain Anziani ne se déclare pas "anti-bagnoles". 

"On n'oublie pas le fleuve" a-t-il toutefois décalré, avec une volonté de doubler le nombre de BatCub déjà existants. Aussi dans le viseur, un téléphérique au dessus du fleuve, mais pas avant "quelques années". En attendant, le président de la Métropole veut se concentrer sur la Rocade, qui va passer en 2x3 voies d'ici 2022. Un péage différencié pour les camions sur les autoroutes d'accès est envisagé, avec un tarif plus élevé aux heures de pointes. 

Enfin, Alain Anziani n'a pas hésité à admettre son "échec", utilisant le terme à plusieurs reprises, concernant les dernières politiques de mobilité. "Quand on met autant d'argent et que l'on reste la troisième agglomération la plus embouteillée de France, on ne peut certainement pas dire que c'est un succès". 

carte vélo bordeaux métropole
La Métropole veut donner une place plus importante au vélo.
Crédit: Bordeaux Métropole
I