Ligue 1 : Deux Girondins aperçus en boîte de nuit après le nul face à Lorient

Une boîte de nuit - image d'illustration
Une boîte de nuit - image d'illustration
Crédit: Image by ericbarns - Pixabay

17 mai 2022 à 11h51 par Matthieu Morin

Une scène qui a scandalisé des supporters

On le sait, après ce match nul et vierge samedi dernier au stade Atlantique, les Girondins de Bordeaux sont quasi-assurés de faire l’objet d’une relégation à l’issue de la saison 2021-2022. Un coup de massue qui n’a pas empêché plusieurs joueurs de l’équipe de vouloir décompresser quelques heures à peine après la réception de Lorient. 

 

“Votre dignité elle est où ?”

 

Sur place, d’autres fêtards reconnaissent des joueurs. Enock Kwateng et M'Baye Niang sont surpris près de la piste de danse, manifestement très détachés de l’ambiance morose qui pèse au FCGB. Le premier était aligné face aux Merlus tandis que le second a été écarté du groupe suite à une altercation avec le directeur technique Admar Lopes. Ce petit pas de travers fait suite à une autre affaire qui n’avait pas beaucoup plus non plu aux supporters ni au staff où des joueurs avaient été surpris en train de jouer au futsal, pratique qui leur est pourtant interdite.

 

Kwateng et Niang ne sont évidemment pas les seuls joueurs ciblés, mais ils représentent bien l’image d’une équipe finalement peu investie et concernée par le sort de son club. Les Ultramarines l’avaient bien fait comprendre samedi lors de la rencontre face à Lorient (à lire ici), où les Girondins avaient été accusés d’être “la honte de nos 140 ans d’histoire”. Du papier toilette avait été jeté, provoquant 6 minutes d’interruption de match, avec le déploiement d’une autre banderole qui affichait “89 buts encaissés : vous êtes à chier”. À l’aube du dernier match du championnat, où Bordeaux fera le déplacement à Brest, la perspective d’une relégation ne fait quasi plus aucun doute.