Gironde : défiscaliser les pourboires, "un effet d'annonce" pour l'UMIH33

carte bleue carte bancaire
Les pourboires laissés par carte bleue pourront désormais être défiscalisés
Crédit: Pixabay

30 septembre 2021 à 16h06 par Clara Echarri

Emmanuel Macron a annoncé la défiscalisation des pourboires payés par carte bancaire. Une bonne mesure certes, mais qui ne va pas assez loin aux yeux de l'UMIH33.

"Si cela peut faire de la publicité et inciter les gens à laisser un pourboire à la fin d'un repas, très bien ! Mais ce n'est pas le fond du problème". Laurent Tournier, président de l'Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie Gironde, est sceptique. Certes, la mesure de défiscalisation des pourboires payés par carte bancaire est une bonne nouvelle. Mais selon lui, le président de la République compte beaucoup sur un "effet d'annonce", et ne va pas assez loin.

En effet, la plupart des pourboires laissés actuellement ne sont pas déclarés par les salariés, espèces aidant. La diminution de l'utilisation des espèces, avec notamment la crise du coronavirus, a pu inciter le gouvernement à instaurer cette mesure. Le paiement des pourboires par carte bancaire est habituel outre-Atlantique, aux Etats-Unis et au Canada notamment. La pratique en France, bien que courante, n'est pas aussi répandue. 

Pour Laurent Tournier, "ce n'est pas le fond du problème. Le vrai problème, c'est celui des salaires. Il faut laisser à nos entreprises la possibilité de mieux payer nos salariés" avance-t-il.

Les pourboires ne seraient que la partie immergée de l'iceberg : "il faut aller plus loin dans l'analyse, pourquoi nos salaires sont si bas et pourquoi nos employés rechignent à continuer à tavailler dans nos entreprises". Il est vrai que la profession a eu du mal à recruter, particculièrement cet été. La mesure annoncée par le président de la République devrait selon lui entrer en vigueur "dans les prochains mois". 

I