Gironde : des jeunes braconniers chassent illégalement en plein couvre-feu

Les trois braconniers auraient tué illégalement 17 animaux
Les trois braconniers auraient tué illégalement 17 animaux
Crédit: Pixabay

29 septembre 2021 à 6h35 par Matthieu Morin

L'hiver dernier et pendant plusieurs semaines, trois hommes ont chassé de nuit et sans autorisation

L’affaire remonte au 5 janvier 2021, quand l’Office Français de la Biodiversité tombe sur des cadavres de plusieurs espèces de grand gibier dans la commune de Salles. Les causes de la mort sont rapidement établies : ces animaux ont été tués par balles. Une enquête va alors s’ouvrir et les premiers riverains commencent à être interrogés. Il y aurait eu des tirs de coups de feu durant la nuit. L’enquête de l’OFB devient alors une enquête judiciaire.

 

Les gendarmes se saisissent de l’affaire

 

Les militaires de la Compagnie de Gendarmerie de Langon et les inspecteurs de l’environnement mènent l’enquête pendant plusieurs mois. Finalement, trois jeunes braconniers, originaires de Langon, sont identifiés et interpellés. Des perquisitions ont alors lieu et les gendarmes découvrent dans leurs domiciles des armes, de la venaison et même un trophée de cerf. Au total, 22 armes à feu de différents calibres et plus de 450 munitions ont été saisies. Toutes les preuves sont réunies.

 

Braconnage dans les périodes de couvre-feux et de confinements

 

Les trois suspects reconnaissent rapidement avoir pris part à des parties de chasse nocturne entre novembre 2020 et janvier 2021. Ils ont parfois fait des dizaines de kilomètres de route depuis leurs domiciles pour aller chasser. Les investigations ont pu mettre en évidence le braconnage de 17 animaux. Ils sont attendus prochainement par le tribunal correctionnel de Bordeaux.

I