Gironde : l’armée à la recherche d’une bombe inerte tombée accidentellement d’un avion

mirage 2 000
L'engin s'est décroché d'un Mirage 2 000 en exercice.
Crédit: CCO photo d'illustration

24 septembre 2021 à 17h25 par Diane Charbonnel

L’armée de l’air a prévenu les maires des communes concernées. Jeudi, une bombe inerte est tombée accidentellement d’un Mirage 2 000 en exercice. L’engin d’1,90m de long, qui ne risque pas d’exploser, se trouve quelque part autour du terrain militaire de Captieux, dans les Landes ou en Gironde.

L’armée de l’air est à la recherche d’une bombe inerte tombée accidentellement d’un avion militaire, jeudi après-midi, lors d’un exercice. L'incident est rarissime. La bombe, qui ne risque pas d’exploser, est susceptible de se trouver autour du terrain militaire de Captieux, dans les Landes ou en Gironde.

Selon nos confrères de Sud Ouest, les maires des communes concernées ont été prévenus ce vendredi matin par l’armée de l’air : les maires de Captieux, Mios, Le Barp ou encore d’Hostens. Toujours selon Sud Ouest, l’armée demande aux élus de ne pas toucher l’engin s’ils venaient à le retrouver et de prévenir la gendarmerie la plus proche.

La bombe, qui mesure 1m90 de long et pèse 40 kg, se serait décrochée accidentellement d’un Mirage 2 000 appartenant à la base de Nancy et actuellement en exercice à Captieux.

I