La Minute Eco : fini le tarif "urgent" &agrave la Poste ?

La Minute Eco : fini le tarif "urgent" &agrave la Poste ?

2 mars 2021

Wit FM

La Minute Eco : fini le tarif "urgent" &agrave la Poste ?

La Minute Éco

Mots-clés: La Minute Éco

Voilà une nouvelle qui, si elle est confirmée, prouvera bien que nous sommes entrés dans un nouveau monde.

Figurez-vous que le patron de la Poste a déclaré récemment qu’il n’y aurait peut-être plus de timbres rouges demain pour affranchir le courrier. Autrement dit, le tarif urgent, qui garantit en théorie à une lettre d’être remise à son destinataire sous 24 heures, pourrait disparaître.

Pourquoi ? Parce qu’il y a des tas d’autres moyens pour envoyer quelque chose rapidement, réplique-t-on à la Poste.

Pour les documents urgents, il y a le mail, évidemment, sachant que de plus en plus souvent, on nous demande de scanner le document, et d’envoyer l’original plus tard par courrier.

Pour les paiements, le chèque n’est pas mort, mais il existe désormais tellement d’autres moyens de paiement électronique qu’on peut faire l’impasse dessus.

Et si l’on doit malgré tout envoyer quelque chose dans l’urgence, et bien, il y a... Chronopost, et les autres messageries express. Et tant pis si cela coûte beaucoup, beaucoup plus cher qu’un timbre rouge.

Difficile cependant de jeter la pierre à la Poste ; l’an dernier, nous avons envoyé et reçu 20 % de lettres en moins en France, et cela dure depuis des années. En l’an 2000, on envoyait et recevait 10 fois plus de lettres, comparé à aujourd’hui. Conséquence, l’hypothèse d’une distribution du courrier un jour sur deux est régulièrement remise sur la table, mais pour l’instant, rien n’est fait.

I