La Minute Eco : le doggy bag désormais obligatoire.

La Minute Eco : le doggy bag désormais obligatoire.

5 juillet 2021

Wit FM

La Minute Eco : le doggy bag désormais obligatoire.

La Minute Éco

Mots-clés: La Minute Éco

Désormais, le doggy bag n’est plus une option au restaurant : il devient obli-ga-toire.

Cette coutume, importée des Etats-Unis, consiste à demander au serveur de vous mettre un plat dans un récipient pour l’emporter à la maison, ou de vous donner la bouteille de vin que vous n’avez pas terminée.

Mais jusqu’ici, beaucoup de consommateurs hésitaient à le demander à la fin du repas, souvent par gêne.

Le problème est résolu puisque désormais, le serveur, le chef de rang, le patron du restaurant seront obligés de vous proposer de remporter votre plat non-terminé à la maison. Mieux encore, les restaurateurs doivent acquérir des récipients adaptés et jetables, et non plus bricoler avec des récipients de récupération, comme c’était parfois le cas.

Maintenant, tout cela demeure tout de même assez théorique, car tous les plats ne se prêtent pas au jeu du doggy bag. Si repartir avec de l’indien ou du chinois dans une petite boîte a du sens, d’autres plats s’y prêtent moins. Qui plus est, si les portions des plats exotiques sont souvent généreuses, cela fait partie de leur concept, celle des plats issus de la gastronomie française sont normalement mieux calibrés : on vous sert un plat pour une personne, et pas du rab.

La bonne nouvelle, c’est que cette mesure s’applique donc aussi aux boissons, et en particulier aux bouteilles de vin. Si partir avec une bouteille sous le bras ou dans la poche manquait singulièrement d’élégance, en revanche, repartir avec un petit sac adapté deviendra peut-être demain le comble du chic.

I