La Minute Eco : le scandale des cartes de lavage anciennement BP

La Minute Eco : le scandale des cartes de lavage anciennement BP

15 mars 2021

Wit FM

La Minute Eco : le scandale des cartes de lavage anciennement BP

La Minute Éco

Mots-clés: La Minute Éco

J’ai terminé la semaine dernière avec un coup de gueule, je commence cette semaine par un autre, ne boudons pas notre plaisir.

Nous sommes des dizaines de millions à avoir une carte de lavage prépayée rangée dans le vide poche de notre voiture. C’est bien pratique, mais aussi économique : le lavage est toujours moins cher avec une carte, plutôt qu’acheté qu’à l’unité. Mais ça marche si on ne change pas les règles du jeu unilatéralement.

Coup de gueule du jour donc contre le réseau BP, alias British Petroleum. L’enseigne a manifestement revendu ses stations de lavage à un partenaire, qui a changé tous les appareils lecteurs de carte.

En théorie, il n’y a pas de quoi paniquer : il suffit d’aller en caisse pour échanger son ancienne carte BP contre une du nouveau concessionnaire du lavage auto.

Sauf qu’au moment de choisir son programme, c’est le coup de massue. Le prix du moins cher des lavages aux rouleaux a tout simplement doublé par rapport au tarif pratiqué auparavant.

Autrement dit, ma carte, qui me permettait de laver une dizaine de fois ma voiture, a perdu la moitié de sa valeur ou de son pouvoir d’achat, car le lavage proposé est exactement le même : c’est le même appareil qu’avant.

Si vous n’aviez pas compris ce qu’est l’inflation, cette histoire en est un excellent exemple. Espérons juste que cela reste un cas isolé. En attendant, j’ose détourner le slogan d’un autre réseau de station services : c’est sûr, une fois que j’aurai terminé ma carte de lavage, je ne risque plus de retourner chez BP, même par hasard...

I