Le Bouscat : la police municipale bientôt armée d’un pistolet

Les policiers municipaux du Bouscat vont suivre une formation pour porter une arme de poing
Les policiers municipaux du Bouscat vont suivre une formation pour porter une arme de poing
Crédit: CC0

7 octobre 2021 à 6h51 par Matthieu Morin

Le maire a pris sa décision pour faire face au sentiment d’insécurité grandissant

La police municipale sera armée d’armes de poing d’ici 2022. C’est la décision prise par le maire lors d’un conseil municipal dans sa commune fin septembre. Evidemment les agents concernés devront passer une formation et un test psychologique avant de sortir un pistolet à la ceinture. Leur effectif sera également doublé, passant à huit policiers municipaux.

 

Des policiers pour dissuader

 

Incivilités, trafic de drogue… Plusieurs habitants du Bouscat dénoncent depuis plusieurs mois une augmentation des délits dans leurs rues notamment dans le quartier des Ecus. D’après nos confrères de France 3, le maire LR Patrick Bobet veut armer ses agents avant tout pour rassurer face à une situation qui se dégrade de plus en plus. Coût de l’investissement : 6.000 euros

 

En Gironde, sur 111 communes dotées d’une police municipale, 64 sont armées. La plupart sont équipées d’arme à impulsion électrique ou d’arme de poing. Deux utilisent des flash-balls.

I