Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Rédaction

A Bordeaux, la place Gambetta sous l'oeil des photographes amateurs

06 avril 2017 à 22h37 Par Rédaction

Un concours "photo" autour de la place Gambetta, véritable coeur de ville de Bordeaux, est organisé par l'association de riverains SOS Gambetta jusqu'au 30 juin. Objectif: se réapproprier l'espace et l'histoire du lieu.

Par Clara Guillet

Le constat est simple: sur la place Gambetta, on passe mais on ne s’arrête pas. Les transformations successives ont fait de cette place un carrefour pour les voitures, les transports publics, les piétons mais ont lui fait perdre le plaisir d’y flâner et de prendre le temps de prendre un café. "Historiquement Gambetta a toujours cette vocation, explique François Diard, président de l'association SOS Gambetta. Dès le 18e siècle, elle avait un rôle important d’ouverture sur le côté ouest de la ville. Déjà, c’était une place qui était construite pour y circuler. Mais cette circulation n’a fait que s’amplifier avec le modernisme. Les calèches sont devenues des voitures, les tramways des bus." Et les chiffres aujourd’hui sont sans appel. En 2015, selon l’association, 1452 bus circulent par jour sur cette place et 35 à 45 000 voitures.

Mettre en valeur le patrimoine de la place

Le concours photo a donc été imaginé pour parler de l’histoire de cette place derrière les pots d’échappement. De la vie qui s’y glisse entre les arrêts de bus. Les façades sont des trésors architecturaux. Le parc central, qui a remplacé les pavés, chéri par les riverains. Les amateurs sont donc invités à prendre des photos dans trois catégories : Architecture et patrimoine, Le quotidien de la place et Regards insolites. Les dix-huit photos sélectionnées seront ensuite exposées tout autour de la place Gambetta à l’automne.

"Je me suis installée à Bordeaux il y a trente ans, raconte Danièle membre de l’association SOS Gambetta. A l’époque les gens vivaient la place bien différemment. IL y avait des commerces, des cafés où l’on venait faire des afters. IL faut se réapproprier l’endroit."

Des travaux de réhabilitation qui débuteront en 2018

L’association espère avec ce concours garder une trace de la place avant le grand chantier de rénovation qui doit débuter 2018. Après consultation des riverains et des Bordelais dans leur ensemble, cinq points ont été retenus pour guider le chantier. Remettre d’abord en valeur le patrimoine architectural, "véritable joyau du 18e siècle, qui nous a été entièrement légué", explique François Diard. Elargir ensuite l’espace piétonnier. "Cette place a été désertée parce qu’elle est devenue inhospitalière", continue le président. Troisième point, garder le jardin en son centre, vœu de l’immense majorité des personnes consultées quand d’autres projets envisageaient de paver la place comme la place de la Bourse pour lui redonner son aspect initial. Le quatrième enjeu sera de diminuer le nombre de bus et de voitures qui passent chaque jour et qui contribuent à la dégradation des conditions de vie pour rétablir, dans un dernier temps, un lien social plus fort.

>>> Participer au concours, télécharger les photos et voter sur le site sosplacegambetta.fr