Bons plans

Aide alimentaire : l'appel d'urgence des associations girondines

13 mai 2019 à 13h59 Par Florence Jaillet
Les banques alimentaires, la Croix-Rouge, les Restos du Cœur et le Secours populaire alertent ensemble sur la baisse redoutée de l’aide alimentaire européenne.

L'aide alimentaire européenne représente un repas sur quatre distribué par la plupart des associations girondines. D'un montant total de 3,8 milliards d’euros sur la période 2014-2020, le FEAD, le Fonds européen d’aide aux plus démunis, pourrait presque baisser de moitié pour les six prochaines années (2021-2027).

Les députés européens seront réélus le 26 mai. Il y a urgence à se saisir du problème et à trouver des solutions. Les associations souhaitent aussi avoir l'assurance que l'Etat français se substituerait à cette aide le cas échéant. Les associations, Croix-Rouge, Secours Populaire, Restos du Coeur et Banques alimentaires, et leurs bénévoles sont inquiets. En Gironde, 200 000 personnes vivent sous le seuil de pauvreté.

Caroline Ackeret, présidente départementale des Restos du Cœur.

Écouter le podcast

Écouter le podcast