Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

Beaucoup de mystère autour de la mort d'une octogénaire à Bordeaux.

09 juin 2017 à 14h21 Par Laure Deville

Le mystère reste entier autour du décès d'une femme de 79 ans à Caudéran, son corps a été retrouvé dans son jardin, son compagnon est libre depuis ce matin.

Par Laure DEVILLE 

Que s'est-il passé dans cette rue basque à Caudéran ? Mercredi après midi, les pompiers ont découvert le corps sans vie d'une retraitée de 79 ans dans une voiture garée dans le jardin. Les investigations, pour l'heure, piétinent, l'autopsie, qui a eu lieu hier, n'a pas apporté de réponses aux enquêteurs, ce que l'on sait, c'est que cette mort remonte à plusieurs jours.

Selon le procureur adjoint Bertrand Rouède " les investigations et les résultats de l'autopsie sur le corps de la victime ne permettent pas, en l'état,  de déterminer les causes du décès."

Fait assez troublant, le corps a été retrouvé dénudé, sérieusement mutilé et la victime était énucléée. Concernant ce dernier point, d'ailleurs, le procureur précise qu'on ne peut, pour l'instant, savoir s'il a été causé par une tierce personne ou bien un animal. Le mystère reste donc entier, le parquet n'écarte aucune piste, autant criminelle qu'accidentelle ou naturelle. 

En attendant, le compagnon de la retraitée, lui, a été remis en liberté ce vendredi matin, il était entendu depuis mercredi soir. Ce jour-là, il avait tenu des propos assez incohérents, il affirmait, notamment, que c'est lui qui avait mangé les yeux de la victime. Cela lui avait valu de passer une nuit en cellule psychiatrique. L'octogénaire souffrait, elle, de la maladie d'alzheimer, son état se serait, d'ailleurs, aggravé ces derniers temps. 

En attendant, le parquet va ouvrir rapidement une information judiciaire pour rechercher les causes exactes de la mort.