Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Blanquefort : les syndicats de Ford reçus ce vendredi à Bercy

02 mars 2018 à 10h47 Par Diane Charbonnel
Crédit photo : google map

Les syndicats de l’usine Ford de Blanquefort espèrent obtenir le soutien de l’État alors que la direction de Ford Europe a annoncé mardi ne plus vouloir investir sur le site.

L’intersyndicale de l’usine Ford de Blanquefort rencontre ce vendredi le ministre de l’économie Bruno Lemaire. Une rencontre qui fait suite à la décision de la direction de Ford Europe de ne plus investir sur le site girondin. Près de 1 000 emplois sont menacés. La production d’une nouvelle boîte de vitesse qui devait venir remplir les carnets de commande est annulée. Il n’y aurait plus rien à produire d’ici la fin de l’année. Près de 1 000 emplois sont menacés.

Les syndicats espèrent maintenant obtenir le soutien de l’État pour faire changer la stratégie de Ford.

De nouvelles actions seront décidées lundi lors d’une Assemblée Générale. Un débrayage sera organisé en début d’après-midi devant les portes de l’usine.

Un nouveau comité de suivi sera organisé en préfecture vendredi.