Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Bordeaux : avec la crise sanitaire, les photographes de mariage se réinventent

03 juin 2020 à 13h01 Par Alicia Méchin
Avec la crise sanitaire liée au Coronavirus, beaucoup de mariages ont été annulés ou reportés.
Crédit photo : Ophélie Perret - L'Instant Par Phé

Avec la crise sanitaire liée au Coronavirus, beaucoup de mariages ont été annulés ou reportés. Pour les photographes du secteur, cela représente un important manque à gagner.

Les photographes vivent en effet des heures difficiles. Le confinement a pu provoquer des frustrations, du fait de ne pas pouvoir sortir. Si les mariages sont autorisés à nouveau depuis le 2 juin, ces dernières semaines vont laisser des traces. « Avant la crise, j’avais 13 mariages prévus pour l’année 2020 et 6 pour 2021, nous explique Ophélie Perret, photographe à Bordeaux. Aujourd’hui, je n’ai plus que 6 mariages cette année, les autres ont été reportés à 2021 ».

Soit un chiffre d’affaire divisé par deux pour cette photographe de mariage, qui a décidé d’adapter son activité. « On n’a pas le choix mais c’est bon, ça nous sort de notre zone de confort (…) c’est bon aussi pour notre activité, et cela nous permet de développer tout ce qu’on n’a pas eu le temps de faire tout au long de l’année ». Ophélie Perret a donc décidé de développer son activité de photos de grossesse, naissances, famille ou « lifestyle ».

Pour joindre les deux bouts, certains peuvent néanmoins compter sur des aides. Ophélie a pu bénéficier d’une aide de 1500 euros de la part de la mairie de Floirac. La secrétaire d’Etat à l’économie, Agnès Pannier-Runacher, a par ailleurs annoncé la mise en place prochainement d’un plan d’aides pour les indépendants, petits commerces et artisanat.