Info locale

Bordeaux : des militants syndicaux convoqués par leurs directions

07 février 2018 à 16h23 Par Florence Jaillet
Crédit photo : Map

Deux mobilisations de soutien sont organisées cette fin de semaine, à La Poste et au CHU.

Une mobilisation est prévue demain matin dès 11 heures devant la direction du CHU de Bordeaux, à l’appel de Sud Santé. Il s’agira de défendre un infirmier anesthésiste du SMUR, militant de Sud Santé et animateur de la grève à Pellegrin, convoqué à un entretien disciplinaire pour non prise de service. En plein conflit social, la direction a assigné ce salarié par passage d’huissier à son domicile après 16h, pour une embauche prévue le jour même à 20 h, explique le syndicat, qui dénonce une atteinte au droit de grève.

Et puis une autre mobilisation est organisée le lendemain, vendredi. A l'origine : 3 agents de la plateforme colis de Bègles et militants syndicaux Sud PTT convoqués en commission de discipline à La Poste de Mériadeck, au motif qu’ils auraient fait entrer une bouteille d’alccol dans les locaux. Ils risquent des sanctions pouvant aller jusqu’à 3 mois de suspension sans salaire. Les syndicats dénoncent un dossier vide et un acharnement contre les délégués syndicaux. Une mobilisation de soutien sera organisée dans le même temps devant la direction de la Poste de Mériadeck dès 14 heures.

Les syndicats dénoncent plus globalement la répression actuelle contre des militants syndicaux. Ils sont soutenus par le NPA, qui se joindra aux manifestations.