Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Bordeaux : Juppé lance un plan anti-bouchon

24 novembre 2017 à 15h41 Par Laure Deville
Crédit photo : flickr

Le président de Bordeaux Métropole est conscient que l’attractivité de Bordeaux a des conséquences également sur le trafic. Différents projets vont être mis en œuvre…

Tous les matins, dans métropole bordelaise il y a des bouchons ! Alain Juppé le président de Bordeaux Métropole est bien conscient de ce phénomène et assure ne pas prendre ce problème à la légère. Ainsi, il a présenté ce matin en séance plénière de ce qu’il compte mettre en œuvre. Il s’agit dans un premier temps de relancer le débat sur le grand contournement de Bordeaux. Cela fait des années que le sujet est dans les tiroirs sauf que pour le mettre en place, il faut trouver un financement.

Ce type d’infrastructures existe depuis peu sur Montpellier et a permis d’éviter les embouteillages notamment en période estivale. En effet, aujourd’hui le gros du problème repose sur le trafic international entre la France et l’Espagne, notamment pour les camions. Ce contournement permettrait donc de résoudre cela, mais Alain Juppé assure qu’il faut aussi développer et surtout améliorer le transport fret par train.

Par ailleurs, de nouveaux équipements sur la Métropole Bordelaise sont prévus avec de nouvelles lignes de tram, mais aussi des bus à haut niveau de service. Pour changer les comportements et favoriser les transports en commun, là encore il y a des progrès à faire.

Pour Alain Juppé, la fin de la mise à deux fois trois voies de la rocade est une priorité. Sauf qu’avec une baisse des dotations de l’état, il va falloir financer cette opération. L’idée est donc de mettre les sociétés qui gèrent les autoroutes à contribution en échange d’un allongement de deux ou trois ans de leurs concessions. C’est le gouvernement qui devra trancher sur le sujet. Il va falloir en tout cas être patients car les bouchons ne vont pas se résorber tout de suite, explique Alain Juppé. En effet, tout ne dépend pas de la Métropole, mais aussi de l’État, voire de l’Europe.

Parmi les autres sujets abordés ce matin, celui qui concerne le traitement des déchets sur la Métropole. Un plan propreté va être engagé en 2018-2021 sur les 28 communes. Il s’agit de monter d’un cran le niveau de service rendu à la population cela va passer par la création de postes, dix dans les équipes de collecte et dix autres au service incivilité. Concernant les ouvertures dominicales, il y en aura neuf en 2018 soit un chiffre stable par rapport à 2017, des ouvertures prévues principalement pour les soldes et les fêtes de fin d’année.