Bordeaux : l'association Tchernoblaye réclame le retour de la transparence sur le nucléaire

WIT FM
Crédit: Wikipedia

16 novembre 2018 à 14h46 par Florence Jaillet

Plusieurs de ses membres ont manifesté ce matin devant l'Hôtel du Département.

Une douzaine de manifestants anti-nucléaires de l’association Tchernoblaye s’est réunie ce matin devant l’Hôtel du département de Bordeaux. Il s’agissait de protester contre la décision récente de fermer au public la Commission locale d’information sur le nucléaire

La CLIN se réunit, en effet, tous les mois afin d’assurer un suivi et une concertation en matière de sûreté nucléaire. Or, ses travaux ne pourront plus désormais être suivis par les particuliers ni, par conséquent, par l’association.

Le Département de la Gironde explique ce passage à huis clos des réunions par des débordements récents de la part de certains manifestants, ce que réfutent les militants.

I