Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Bordeaux : la crise des gilets jaunes va coûter cher

17 juillet 2019 à 14h52 Par Laure Deville
Crédit photo : pixabay

La mission d’information parlementaire sur les conséquences économiques du mouvement vient de rendre ses conclusions.

La note est salée pour tous les secteurs impactés par la mobilisation des gilets jaunes. Une mission d’information parlementaire vient de rendre ses conclusions. Pour les commerces de centre ville, comme Bordeaux, les manifestations chaque samedi ont entraîné une baisse du chiffre d’affaires entre 20 et 30%. Les centres commerciaux n’ont pas été épargnés et enregistrent deux milliards d’euros de pertes.

« Quand il y a eu les travaux du tram à Bordeaux, nous avons mis 5 ans à faire revenir les gens en centre ville. J’espère que nous n’allons pas remettre 5 ans pour les faire revenir après ce mouvement des gilets jaunes », espère Christian Baulme, président de l’association des commerçants de Bordeaux, la Ronde des Quartiers.

Les transports en commun ont aussi vu leur fréquentation baisser. C’est le cas sur la Métropole Bordelaise. Selon les chiffres de la mission parlementaire, Keolis Bordeaux annonce avoir perdu 756 000 euros.

Le tourisme a aussi souffert, 850 millions d’euros de pertes annoncées avec un taux de fréquentation en baisse. Il est en repli de 2,5% par rapport à l’année dernière pour ce premier trimestre.

A tout cela, se rajoute aussi, les heures supplémentaires qui ont du être payées aux gendarmes et policiers pour maintenir l’ordre. Le montant s’élève à 46 millions d’euros. Et puis les radars vandalisés. Il y en aurait près de 2400. Pour les faire réparer, cela va coûter 71 millions d’euros.

Des mesures ont déjà été prises pour tenter de sauver les différents secteurs. « Il y a eu des choses de faite, il faut que l’état aille plus loin et que les banques soutiennent les commerçants », selon Christian Baulme.