Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Bordeaux : le pont de pierre fermé six mois de plus

22 janvier 2018 à 14h18 Par Laure Deville
Crédit photo : laure deville

Alain Juppé a donc tranché. L’expérimentation de la fermeture du pont de pierre va se poursuivre.

Un comité de suivi s’est tenu ce matin à Bordeaux Métropole au sujet de la fermeture ou non du pont de pierre à Bordeaux. Tout a commencé en août et le président de la Métropole Bordelaise devait donc trancher en ce début d’année. Les commerçants de la rive droite ont émis des réserves tout comme certains élus. Finalement, Alain Juppé a proposé de poursuivre l’expérimentation six mois de plus, jusqu’à juin. Seuls deux élus ont refusé cette idée, le maire de Carbon Blanc et celui d’Ambès.

Cette expérimentation sera accompagnée d’ajustements :

-     reconfiguration du carrefour du Belvédère au débouché du pont Saint-Jean en rive droite, qui devrait donner une capacité supplémentaire d’écoulement du trafic de l’ordre de 400 véhicules (l’équivalent de la réouverture du pont de pierre à l’heure de pointe),

-     extension de la capacité du parc relais Galin (50 places),

-     prolongement de la Citeis 45 (centre commercial de Bouliac),

-     mise à 4 voies du pont François Mitterrand dans le sens Floirac - rive gauche en chaussée intérieure (prise sur la bande d’arrêt d’urgence) permettant une meilleure insertion des véhicules souhaitant accéder à la voie sur berge rive gauche.

 

En ce qui concerne les commerces, un plan de circulation sera amélioré autour de la place Stalingrad, il y aura aussi plus d’arrêt minutes. La métropole envisage aussi de créer plusieurs animations afin de redynamiser le quartier.

En revanche, Alain Juppé n’a pas répondu favorablement à la demande des motards qui souhaitaient passer sur le pont pour certaines cylindrées. Le maire de Bordeaux prévient « Il va falloir s’habituer, de nombreux travaux sont encours sur les allées Tourny mais aussi autour du pont Simone Veil » et de rajouter « la fermeture du pont de pierre est un sujet majeur ».