Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Bordeaux : les manifestations des gilets jaunes interdites place Pey-Berland

19 mars 2019 à 11h09 Par Diane Charbonnel
Place Pey-Berland à Bordeaux
Crédit photo : Wikipedia

Le premier ministre a présenté plusieurs mesures lundi pour éviter que les violences commises samedi à Paris, pendant l’acte 18 des gilets jaunes, ne se reproduisent.

Le gouvernement a décidé d’agir 48 heures après les actes de violence commis lors de la dix-huitième journée de mobilisation des gilets jaunes samedi à Paris. Édouard Philippe a annoncé lundi plusieurs mesures pour éviter que ces actes, qualifiés de criminels, ne se reproduisent. Le premier ministre a notamment expliqué que les manifestations des gilets jaunes seraient désormais interdites dans plusieurs quartiers fréquemment pris pour cible par les casseurs. Parmi eux, la place Pey Berland à Bordeaux mais aussi la place du Capitole à Toulouse et les Champs-Élysées à Paris. Les manifestations y seront interdites dès lors que « des éléments ultras seront présents » a précisé Édouard Philippe. Le montant de la contravention en cas de participation à une manifestation interdite sera également augmenté. L’amende maximum est actuellement de 38 euros. Elle pourrait passer à 135 euros.

Le préfet de la Gironde devient préfet de police de Paris

Une réorganisation des forces de l’ordre est aussi prévue dès samedi. Le préfet de police de Paris a d’ailleurs été démis de ses fonctions. Il sera remplacé par le préfet de la Gironde et de la Nouvelle-Aquitaine, Didier Lallement, qui va quitter Bordeaux.