Bordeaux : les sinistrés des Salinières veulent se porter partie civile

WIT FM
Un collectif s'était constitué après l'incendie du parking le 18 mai.
Crédit: Pixabay

3 octobre 2019 à 12h31 par Florence Jaillet

Une cinquantaine de personnes souhaite ainsi accéder au dossier pénal.

Les sinistrés du parking des Salinières vont saisir la justice. Ils sont une cinquantaine à vouloir se porter partie civile dans le procès contre les quatre auteurs des faits, parmi lesquels une adolescente. Démarche qui leur permettrait d'avoir accès au dossier pénal.


Le 18 mai dernier, 334 véhicules avaient brûlés ou avaient été dégradés par les fumées ou l’eau, dans le parking des Salinières à Bordeaux.


Les sinistrés estiment ne pas avoir été suffisamment informés de l’évolution de la situation par les autorités. "Il importe au collectif des Salinières de comprendre la réalité de la situation, l'enchaînement des évènements et le cadre des responsabilités encourues", selon un communiqué.