Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Bordeaux Métropole : des améliorations sont encore souhaitables dans la prise en compte du handicap

13 mars 2020 à 09h00 Par Florence Jaillet
On considère qu'une personne sur deux est, ou sera, dans sa vie en situation de handicap. 
Crédit photo : Pixabay - Image d'illustration

Bordeaux, et son agglomération, avancent dans la prise en compte de l'accessibilité. La capitale girondine a, par exemple, été une nouvelle fois labellisée "Destination pour tous" pour les cinq années à venir. Pour autant, à l'aube des ces élections municipales, la question de l'accessibilité pour les personnes en situation de handicap se pose à nouveau.

Parmi les sujets qui ne manqueront pas d'intéresser les Français dans ces élections municipales : le handicap, l'accessibilité, la mobilité. On considère qu'une personne sur deux est, ou sera, dans sa vie en situation de handicap. 
Wilfried Panatier est président de l'association Pratikable, qui a pour but de valoriser le handicap à travers les sports de glisse et les sports à sensation en Gironde. Il est en situation de handicap depuis 13 ans. Pour lui, Bordeaux et sa métropole ont fait beaucoup ces dernières années en matière d'aménagement, notamment avec la réhabilitation des quais ou encore l'accessibilité, avec le tram.
Pour autant, il reste beaucoup à faire. "Il a toujours moyen de s'améliorer, de faire mieux", explique-t-il. "Bordeaux est une ville historique, avec beaucoup de marches dans son centre-ville. Sans aller forcément sur de grandes adaptations coûteuses, par exemple que tous les commerçants s'équipent de marches amovibles. Ça passe par des petites choses comme ça".
Pour Wilfried Panatier, les avancées doivent aussi passer par la civilité de tous : ne pas se garer sur les "places handicapés", devant les bateaux, sur les trottoirs, les passages piétons, ne pas mettre ses poubelles en plein milieu des trottoirs... "Il y a des choses que je n'accepte plus d'entendre comme "j'en ai pour 5 minutes" quand on se gare sur une place handi".
Pour se déplacer, Wilfried Panatier utilise beaucoup le service Mobibus de TBM. "Un service qui est, pour toute personne handi sur la métropole, ultra important, très sollicité, qui ne peut pas faire face à toutes les demandes. C'est que, malgré les bus adaptés, les trams adaptés, il y a peut-être encore des choses à faire à ce niveau-là, pour la mobilité de tous".
La ville de Bordeaux vient, par ailleurs, de recevoir, à nouveau, le label "Destination pour tous" pour les cinq années à venir, pour l'accueil des personnes en situation de déficience mentale ou motrice. "Ce genre de labellisation est un signe que les choses s'améliorent. Nous sommes quand même pas mal lotis à Bordeaux, avec les quais, les quartiers piétons... Une ville qui a su se renouveller, avec le pari du tramway qui s'est fait de longue date. Je pense qu'il faut continuer dans cette voie-là, quitte à être précurseurs".