Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Bordeaux : premier bilan encourageant après la fermeture du pont de pierre

07 septembre 2017 à 11h21 Par Diane Charbonnel

Un petit peu plus d’un mois après la fermeture du pont de pierre aux voitures, le bilan est plutôt satisfaisant selon la métropole.

On ne sait pas encore si l’expérimentation va se poursuivre après le 30 septembre mais le premier bilan tiré par Bordeaux Métropole est plutôt satisfaisant. Depuis le 1er août, date de sa fermeture aux voitures, le pont de pierre a accueilli 400 000 piétons et cyclistes. Les vélos étaient principalement présents aux heures d’embauche et de débauche. En moyenne, 7 257 cyclistes ont traversé chaque jour, en semaine, le pont de pierre. C’est 25% de plus qu'à même période l’année dernière.

Une traversée plus agréable

À en croire les chiffres de Bordeaux Métropole, cette fermeture fait le bonheur des cyclistes et des piétons. « Nous avons reçu beaucoup de témoignages positifs, explique Oriane Hommet, coordinatrice de l’association Vélocité à Bordeaux. Les vélos ne sont plus obligés de partager leur piste cyclable avec une toute petite zone réservée aux piétons comme c’était le cas auparavant. Les gens à pied et les cyclistes se sont approprié le pont.» Autre avantage, le bruit. « Beaucoup de gens nous disent qu’ils sont surpris d’entendre le bruit de la Garonne. Le bruit des moteurs à laissé place à celui de l'eau » poursuit Oriane Hommet. Après ces bons échos et ces chiffres encourageants, l’association Vélocité demande maintenant à la métropole de fermer définitivement le pont de pierre aux voitures. Elle a d’ailleurs lancé une pétition en ligne qui a déjà reçu près de 1 600 signatures. Elle sera remise à Bordeaux Métropole le 30 septembre, jour de fin de l’expérimentation.

La circulation plutôt fluide

La grosse frayeur des automobilistes était de se retrouver dans les bouchons aux heures de pointe. Il faut dire que 15 000 automobilistes traversaient tous les jours le pont de pierre. Finalement, depuis lundi, jour de rentrée scolaire, le trafic est resté plutôt fluide selon la métropole. Certains conducteurs se plaignent pourtant d’une circulation difficile notamment quai Brazza et aux Bassins à Flots.

Toujours selon Bordeaux Métropole, l’essentiel des automobilistes s’est rabattu sur le pont Saint-Jean (7 000 voitures par jour), où la vitesse maximale sera d’ailleurs abaissée de 70 à 50km/h dès la semaine prochaine. D’autres automobilistes ont choisi la rocade (3 000 automobilistes par jour) ou le pont Chaban (1 500 voitures par jour) comme alternative. Enfin, ils sont 3 000 à avoir abandonné la voiture pour le vélo, le taxi, le bus ou le tram, qui sont encore autorisés à traverser le pont de pierre.