Bordeaux : un réseau de proxénétisme et de contrebande démantelé

WIT FM
150 gendarmes ont été mobilisés ce lundi pour procéder aux interpellations notamment dans une camp q
Crédit: gendarmerie gironde

4 décembre 2020 à 11h50 par Laure Deville

L'opération a été menée conjointement ce lundi par la gendarmerie et les douanes sur Bordeaux et Moissac dans le Tarn et Garonne.

L’enquête a débuté en 2019 alors que les gendarmes ont interpellé un homme d’origine Bulgare impliqué dans des cambriolages dans les Landes.


Cette investigation a débouché sur l’interpellation de 11 personnes ce lundi sur Bordeaux, mais aussi à Moissac dans le Tarn et Garonne. Sur Bordeaux, les opérations ont été menées dans un camp quai de Brazza. 150 gendarmes étaient sur place.


Selon le communiqué de la gendarmerie de Gironde, le réseau générait des profits importants. Le paquet de cigarettes était acheté en Bulgarie à 2,83 euros et revendu entre 50 et 60 euros la cartouche en France. Cela représente un bénéfice entre 200 000 et 400 000 euros.



Les fonds étaient blanchis en Bulgarie au travers des investissements dans des biens immobiliers. Sur les 11 personnes arrêtées, 6 ont été mises en examen pour association de malfaiteurs, importation et détention de contrebande. Deux ont été placés sous mandat de dépôt.