Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Bordeaux : une femme nommée à la tête de l'Ecole nationale de la magistrature

21 septembre 2020 à 13h09 Par Florence Jaillet
L'Ecole nationale de la magistrature forme chaque année 350 magistrats.
Crédit photo : Wikimediacommons - Image d'illustration

C'est une grande première dans cette institution bordelaise créée en 1958.

Une avocate du Barreau de Paris a été nommée à la tête de l’ENM de Bordeaux, qui forme les futurs magistrats. 

Le ministre de la Justice, Eric Dupont-Moretti vient d’annoncer la nouvelle lors d'une conférence de presse ; une grande première pour l’institution bordelaise qu’il compte ainsi « dépoussiérer ». C’est la première fois qu’une femme est nommée à ce poste, qui plus est non-magistrate. Nathalie Roret est une avocate pénaliste de formation. Elle était jusque-là vice-bâtonnière du Barreau de Paris.

Une ouverture sur le monde

Eric Dupont-Moretti, s'il regrette de n'avoir pas pu opérer une refonte totale de l'établissement, espère ainsi ouvrir l'école sur l'extérieur. "L'ouverture, c'est d'abord rompre avec des traditions surannées, c'est rompre avec la tentation du vase clos et de l'entre-soi, c'est vouloir réfléchir et débattre autrement qu'entre pairs" a-t-il déclaré.

Le principal syndicat des magistrats a vivement dénoncé cette décision. Chaque année, 350 magistrats sont formés à Bordeaux. Les 8 000 magistrats en exercice y suivent par ailleurs des formations tout au long de leur vie professionnelle.