Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Musique

Claudio Capéo : en plein burn-out, le chanteur avoue avoir pensé au suicide

07 janvier 2019 à 14h35 Par Aurélie Amcn
Crédit photo : Claudio Capéo

En pleine ascension, Claudio Capéo a pensé au pire. Le chanteur raconte comment, dans un hôtel de luxe à La Réunion, il a pensé mettre fin à ses jours.

La vie d’artiste n’est pas toujours toute rose. La célébrité peut parfois être difficile à vivre. Et certains artistes ne s’en cachent pas. C’est le cas des rappeurs toulousains Bigflo et Oli. En novembre dernier, les deux frères ont révélé avoir songé à mettre fin à leurs jours face à la pression. Heureusement pour eux, ils ont pu compter sur le soutien de leurs proches, mais aussi et surtout sur les paroles réconfortantes de la rappeuse Diam’s, contactée par Bigflo pendant cette période de crise. « Je ne vous révélerai pas la teneur de ses propos, mais elle a été d’une grande aide pour mon frère », a-t-il confié à Télé Loisirs. Aujourd’hui, un autre artiste français confie avoir, lui aussi, pensé au pire… 

Dans un entretien accordé au journal Le Parisien et publié ce lundi 7 janvier, Claudio Capéo raconte sa difficulté à gérer la notoriété. « A un moment, je n’y arrivais plus. J’étais tout le temps en train de répondre à mes mails, mes textos, je regardais les réseaux sociaux, les critiques, la presse… Et puis, je n’arrive toujours pas à me regarder à la télévision sans faire une crise d’angoisse », commence-t-il par déclarer. Une situation qui l’a littéralement dépassé. À bout, il craque : « J’ai fait un pétage de plombs. Je me suis retrouvé à La Réunion pour jouer aux Francofolies et je suis parti en larmes. J’ai un burn-out extrême. J’ai voulu me tuer, tout simplement. J’ai pété un gros boulon et je n’en ai jamais parlé ». 

"J'AI VOULU ME TUER, TOUT SIMPLEMENT"

« J’avais du succès depuis deux ans et quand je me suis posé et que j’ai réfléchi à ma vie, cela m’a fait sombrer. Dans cet hôtel, j’avais une chambre de luxe avec un jacuzzi sur la plage et je me suis dit : ‘’tout ceci, ce n’est pas moi’’. Je me suis surtout dit que je ne méritais pas cela et que j’étais en train d’escroquer tout le monde. C’était très extrême », ajoute-t-il. À l’instar de Bigflo & Oli, Claudio Capéo a lui aussi pu compter sur l’aide précieuse et le soutien d’une artiste. « J’ai beaucoup chialé de tristesse et d’anxiété (…). Et puis Zaz a compris que cela n’allait pas bien. Elle m’a beaucoup aidé en me disant ‘’regarde, tout ce que tu viens de te prendre dans la gueule, c’est normal que tu craques, il faut péter un plomb’’. Elle est très rock’n’roll et j’ai suivi ses conseils », se souvient-il encore. 

Pour surmonter cette épreuve, Claudio Capéo raconte avoir pris un mois de vacances dans un camping du Costa Rica avec sa femme et son fils. Aujourd’hui, la petite famille, qui s’apprête à accueillir un autre bébé, vit beaucoup mieux le succès et la notoriété de Claudio Capéo. D’ailleurs, le chanteur cartonne avec son dernier album Tant que rien ne m’arrête dont est issu le titre Ta Main.