Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Flash

Coronavirus : où faire ses courses après l’annonce d’Edouard Philippe ?

15 mars 2020 à 12h45 Par Aurélie AMCN
"Tous les lieux lieux recevant du public non-indispensables à la vie du pays" resteront fermés jusqu'à nouvel ordre.
Crédit photo : Pixabay

La France en phase de confinement. Quels commerces continueront-ils à nous accueillir ?

Du jamais vu !

Face à l’ampleur de l’épidémie du coronavirus en France, le « stade 3 » a été enclenché, ce samedi soir. Edouard Philippe a annoncé la fermeture de « tous les lieux recevant du public non-indispensables à la vie du pays ». Sont concernés : les bars, les restaurants (y compris ceux des hôtels), les cinémas, les discothèques. À minuit, tous ces établissements ont donc été forcés de fermer leurs portes, et ce, « jusqu’à nouvel ordre ».

Une décision qui s’applique également à de nombreux commerces. Le Premier ministre a cependant tenu à nous rassurer en précisant que les magasins et marchés alimentaires resteront ouverts pendant cette période de confinement. Les pharmacies, bien sûr, les banques et les stations essence continueront aussi à accueillir les Français.

Sans oublier les commerces de bouche de proximité comme les poissonneries, les boucheries, les boulangeries, les épiceries de quartier. Il n'y a donc pas que les supermarchés et les hypermarchés qui pourront vous accueillir.

DES STOCKS SUFFISANTS DANS LES COMMERCES ALIMENTAIRES

La "sécurité d'approvisionnement en produits alimentaires" sera "garantie dans les jours et les semaines à venir" en dépit de l'épidémie de coronavirus, a déclaré le ministre de l'Economie Bruno Le Maire dimanche a l'issue d'une conférence téléphonique avec les acteurs de la distribution et l'agroalimentaire.

Assurant, à la mi-journée, qu'il n'y avait pour l'heure "aucune pénurie" en France, il a confirmé qu'il n'y aurait "pas de rationnement" et que "90 à 95% des références (seraient) présentes" dans les rayons,.

Pensez aux services de livraisons à domicile et aux "drive".

L’affluence dans les rayons ne cesse d'augmenter et les services de livraison des enseignes, comme Carrefour Drive, Leclerc Drive, Auchan Drive ou encore Intermarché Drive, sont également pris d’assaut par les consommateurs. Mais là encore, aucun risque de pénurie. 

Soyez patients. Pour les avoir testés, il est parfois difficile de s'y connecter et certains produits manquent à l'appel, mais les services de livraisons à domicile et les drives fonctionnent. Ils permettent, en prime, de rester confinés.

A l'heure actuelle, les rayons dévalisés ne le sont pas à cause d'un mauvais approvisionnement, mais en raison de l'explosion des quantités achetées par les clients en prévision du confinement.

Coté loisirs : les bibliothèques, les établissements sportifs, les musées, les salles de spectacles et autres centres commerciaux resteront aussi fermés.

Il va falloir faire avec la radio, la télé, les livres, les services de VOD.