Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

Coup de filet anti-terroriste à Bordeaux : quatre hommes transférés à Paris

02 juin 2017 à 14h01 Par Rédaction

Quatre hommes interpellés dans le cadre d'une opération anti-terroriste en début de semaine à Bordeaux ont été transférés ce jeudi en train jusqu'à Paris. Ils ont été confiés au parquet anti-terroriste.

La scène était assez surréaliste ce jeudi à la gare Saint-Jean de Bordeaux. Elle ne vous a surement pas échappé si vous étiez dans les parages. Ça s’est passé vers 8h30 dans la matinée. Des policiers encagoulés et armés ont encadré le transfert jusqu’à Paris, en train, de quatre hommes interpellés en début de semaine dans un coup de filet anti-terroriste dans l’agglomération de Bordeaux et dans le Lot-et-Garonne. Après plusieurs jours en garde à vue, ils ont été confiés au parquet anti-terroriste de Paris. Tous sont soupçonnés d’avoir aidé des candidats au Djihad à se rendre en Syrie contre rémunération.

Six personnes avaient été interpellées pendant cette opération. Quatre hommes et deux femmes.

Cinq personnes avaient été arrêtées à Bordeaux, Mérignac, Floirac et à Marmande. Parmi elles une femme qui a été remise en liberté. L’autre femme avait, elle, été arrêtée à Paris.

Un ancien détenu de Guantanamo

Tous les hommes interpellés pendant ce coup de filet sont connus pour des faits de radicalisation. Parmi eux, un quadragénaire, installé à Mérignac depuis 2009. C’est lui qui serait à l’origine du trafic.

L’homme de 48 ans est bien connu des services anti-terroriste puisqu’il avait déjà été arrêté en Bosnie en 2001. Il était accusé d’avoir pris part à l’organisation d’un attentat contre l’ambassade des Etats-Unis à Sarajevo. Bien qu’il ait toujours clamé son innocence, il avait passé huit ans derrière les barreaux du camp de Guantanamo. Un centre de détention militaire de haute sécurité située dans le sud-est de Cuba. Pour son avocat c’est l’incompréhension. Pour lui son client est un religieux mais pas un terroriste.