Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Covid : plus de goût, plus d’odorat, et si c’était bon signe ?

24 septembre 2020 à 15h30 Par Iris Mazzacurati
Anosmie serait plus fréquent dans les formes modérées de la maladie.
Crédit photo : Pixabay - photo d'illustration

La perte du goût et de l’odorat dans le cas d’une contagion au Covid-19 pourrait être "un facteur de bon pronostic", selon une étude européenne relayée par le JT de France 2.

Plus le temps passe, plus on en apprend sur la maladie du Covid-19 et mieux on la soigne.

Dernière constatation en date : perdre le sens du goût et l’odorat serait un symptôme plutôt rassurant, puisqu’étant beaucoup plus fréquent dans les formes modérées de la maladie que dans ses formes graves, comme l’explique le docteur et journaliste Damien Mascret sur France 2.

Cela serait le signe qu’au lieu de descendre vers les poumons - avec toutes les complications que cela engendre - le coronavirus s’attaquerait aux voies respiratoires supérieures ou aux sinus. Il remonterait donc notamment vers le nez, "avant d’atteindre le bulbe olfactif où les nerfs de l'odorat se regroupent".

Un moindre mal donc, même si de nombreux anciens malades témoignent de grande difficulté à retrouver le goût et l’odorat, une fois guéris.