Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Covid : quelle est la situation en Gironde ?

10 septembre 2020 à 05h41 Par Nicolas Bourboin
Les autorités n'envisagent pas de reconfinement partiel, mais appellent à la prise de conscience.
Crédit photo : Pixabay

Le message délivré, mercredi 9 septembre, par les autorités de santé est très clair : tous les signaux sont au rouge dans le département, où le virus circule de plus en plus. Les jeunes bordelais sont les plus touchés.

Il faut se ressaisir pendant qu'il est encore temps. C'est en substance le message délivré, mercredi, par les autorités sanitaires à l'occasion d'un point sur l'épidémie de coronavirus, dressé au CHU Pellegrin. Depuis hier, la Gironde est le troisième département français où le virus circule le plus. La Nouvelle-Aquitaine : la deuxième région française la plus durement touchée. Le taux d'incidence du virus est désormais de 150 cas pour 100 000 habitants à l'échelle départementale, 272 cas pour 100 000 à Bordeaux, où il grimpe encore plus chez les jeunes pour atteindre les 470 cas pour 100 000 chez les 15-30 ans ! Un public, qui a clairement relâché sa vigilance et qui va être sensibilisé aux risques dans les prochains jours.

85 clusters dans la région dont 15 à 20 jugés préoccupants

A l'échelle de la Nouvelle-Aquitaine, l'ARS (Agence Régionale de Santé) recense 85 clusters, dont 44 se trouvent en Gironde. Parmi eux : 15 à 20 sont jugés préoccupants parce qu'ils concernent des publics fragiles.

Pas de reconfinement partiel, mais un appel à la prise de conscience

Face à la gravité de la situation, les médecins, la préfète Fabienne Buccio, et l'ARS appellent à l'unisson à la mobilisation générale et au civisme, rappelant qu'il est indispensable de respecter les gestes barrières, le port du masque et la distanciation sociale. Pour l'instant, la préfecture affirme qu'un reconfinement partiel n'est pas à l'ordre du jour, mais les contrôles vont être renforcés, notamment dans les bars et restaurants, dont 5 ont déjà fait l'objet de fermetures administratives.

Quelles nouvelles mesures pour freiner l'épidémie ?

"La Gironde a franchi un seuil de plus cette semaine, et nous allons réactiver certains dispositifs" a prévenu Fabienne Buccio hier. Comme à l'époque du confinement, le filtrage des visites va être remis en place dans les Ehpad. Un arrêté doit également être publié pour rendre le masque obligatoire aux abords des stades, deux heures avant et une heure après les matchs. Mesure qui s'appliquera, dès demain, pour la rencontre de Ligue 1 qui opposera les Girondins à Lyon au Matmut Atlantique.