Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

Creuse : la Nouvelle Aquitaine soutient les salariés de l'usine "piégée"

16 mai 2017 à 14h47 Par Rédaction

La Nouvelle Aquitaine a annoncé lundi un nouveau soutien financier aux salariés de l'usine GM&S dans la Creuse. En attendant, une manifestation doit s'organiser ce mardi alors que l'usine est en redressement judiciaire.

Les 283 salariés de l’usine GM&S à La Souterraine dans la Creuse ne sont pas prêts à baisser les bras. Depuis la semaine dernière, ils ont piégé le site avec des bonbonnes de gaz et menacent de tout faire sauter au cas où leur entreprise serait liquidée le 23 mai prochain par le tribunal de Poitiers.

Le fabricant de pièces automobiles est encore en redressement judicaire, certains salariés vivent leur sixième restructuration. Un nouveau coup dur qui serait dû selon eux à leurs principaux clients PSA et Renault. Les constructeurs automobiles auraient progressivement diminué leurs commandes. Les salariés réclament une rencontre avec le nouveau président de la République.

Les salariés soutenus par la région

La réunion organisée lundi en préfecture entre les représentants du personnel, les dirigeants de PSA et Renault, et les élus locaux n’a rien donné. La table ronde aura duré six heures sans aucune avancée concrète sur l’avenir du site. La région Nouvelle Aquitaine a décidé d’apporter son soutien aux salariés. « Si la colère ne justifie pas tout, il faut la comprendre » a assuré Alain Rousset, président de la région. Il a annoncé pendant la réunion un nouveau soutien financier de la Nouvelle Aquitaine pour le personnel, une nouvelle enveloppe de 580 000 euros. Les salaires du mois d’avril avaient déjà pu être versés grâce à une subvention de la région, encore une fois de 580 000 euros.

Alain Rousset appelle les constructeurs automobiles PSA et Renault à prendre leurs responsabilités. Il souhaite rencontrer au plus vite, dès qu’il sera nommé, le ministre de l’industrie.

En attendant une manifestation est prévue ce mardi devant le site à 15h. Une mobilisation en soutien aux salariés à laquelle participera le Girondin Philippe Poutou.