Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Déconfinement : « il faut rester prudent », selon un infectiologue bordelais

06 mai 2020 à 08h19 Par Laure Deville
Le professeur et son service ont accueilli le premier patient atteint de covid en France le 23 janvier 2020.
Crédit photo : afp /Nicolas TUCAT

Le professeur Denis Malvy, infectiologue au CHU de Bordeaux, appelle la population à respecter les consignes sanitaires pour éviter une deuxième vague.

Le Professeur Denis Malvy, infectiologue au CHU de Bordeaux s’exprime chez nos confrères de France 3 Nouvelle-Aquitaine. Il explique que nous allons devoir vivre longtemps avec ce virus et que respecter les mesures sanitaires est primordial pour éviter une deuxième vague d’épidémie.

L'expert, qui est aussi membre du Conseil scientifique auprès du ministre de la Santé, et son service ont pris en charge le premier patient atteint de Covid 19 à Bordeaux. C’était le 23 janvier 2020.
Dans cette interview, il appelle à la prudence. « Face à ce virus, il faut rester modeste, rigoureux et évolutif. Il va nous falloir gérer l’incertitude ». Le professeur explique que le confinement a porté ses fruits et que la population doit continuer à être vigilante pour éviter une explosion du virus.

A partir de lundi, trois centres de dépistage du coronavirus seront en place à Bordeaux. Un à Pellegrin, un autre à Haut-Lévêque et un dernier à Saint-André. Ils fonctionneront sous forme de drive et permettront de détecter 3 000 personnes par jour.

Il sera possible de s’y rendre sans rendez-vous, mais sur préconisation d’un professionnel de santé.