Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Des brouettes de pétitions pour défendre le tram D à St Médard !

21 septembre 2017 à 11h28 Par Klervi Le Cozic
Crédit photo : Bordeaux Métropole

Le maire de Saint-Médard est venu déposer plus de 10 000 pétitions devant les bureaux de Bordeaux Métropole mercredi matin pour soutenir l'extension de la ligne D jusqu'à sa commune

Une réunion publique sera organisée demain pour les différents tracés de la prolongation de la ligne D jusqu’à Saint Médard en Jalles. Au total, ce sont quatre tracés différents qui ont émergé des premières réunions de concertation. "Ces quatre tracés ont été étudiés dans les mêmes conditions, avec les mêmes critères, par des spécialistes" explique Jacques Mangon, le maire de St Médard. Les résultats de ces études vont être présentées à partir de vendredi dans différentes réunions publiques dans les villes concernées. Ensuite, il faudra choisir un tracé et c'est ce tracé là qui sera développé. Le coût du projet est estimé à 52 millions d’euros. 
Mercredi matin, une drôle de scène s'est déroulée devant les bureaux de Bordeaux Métropole... Jacques Mangon, le maire de Saint Médard en Jalles est venu déposer deux brouettes de pétitions à Alain Juppé. 10 042 signatures vérifiées par des huissiers, pour que la future ligne D du tram soit prolongée jusqu’à sa commune de 30 000 habitants, soit 4 kilomètres supplémentaires. Le maire de St Médard a voulu marquer les esprits : "un sondage ça demeure assez virtuel tandis qu'une pétition, et même deux brouettes remplies de pétitions c'est quand même plus concret !". Il poursuit, "c'est une façon de mettre en place les échelles entre les gens qui soutiennent le projet et une minorité qui a des avis différents". L'édile a d'ailleurs fait part de son souhait que ces pétitions soient intégrées au registre d'enquête publique puisque le projet est en ce moment dans une phase de concertation publique.
Concernant le trajet déjà acté de la ligne D, Bordeaux-Métropole présente le projet bref sur son site : "9,8 km de ligne nouvelle qui s’étendra sur les communes de Bordeaux, Le Bouscat, Bruges, Eysines et Le Haillan. À partir de la place des Quinconces, le tracé empruntera le cours de Tournon, la place Tourny, les rues Fondaudège et de la Croix de Seguey à Bordeaux. Il traversera ensuite les boulevards, passera par l’avenue de La Libération, la route du Médoc et l’avenue de l’Hippodrome au Bouscat. Il franchira alors la rocade pour remonter la rue Jean Jaurès, la rue du Tronc du Pinson, l’avenue Picot, la rue Gabriel Moussa, la rue du Dées et enfin l’avenue du Taillan-Médoc à Eysines. Le terminus est prévu au lieu-dit Cantinolle à Eysines."