Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Des collégiens font bouger le département !

30 novembre 2017 à 13h46 Par Klervi Le Cozic
Crédit photo : Klervi Le Cozic

216 jeunes Girondins siègent dans le conseil départemental des jeunes. Les nouveaux élus faisaient leur rentrée mercredi, très motivés à faire avancer les choses et donner leurs idées.

La rentrée des élus du département avait lieu hier… Mais pas de n’importe quels élus. 216 jeunes ont endossé leur rôle de conseillers et conseillères du département de la gironde. Ces 109 filles et 107 garçons sont issus de 91 collèges publics, 14 collèges privés, 4 maisons familiales et rurales et pour la première fois un institut médico-éducatif a également participé. Ensemble, ils composent le plus grand conseil départemental de jeunes de France. Et pour leur premier jour, les jeunes étaient motivés à faire avancer les choses. Chacun s’est réparti dans une commission : sports et santé, vie au collège, citoyenneté européenne, médias et usages numériques, développement durable, mais aussi égalité filles/garçons, culture ou encore lutte contre les discriminations. Pour faire partie de ce conseil départemental des jeunes il faut avoir été élu par son collège. Les délégués de classe qui le souhaitaient, pouvaient s’inscrire pour représenter leur établissement via telle ou telle commission. Louis, 12 ans, voulait participer à la commission Solidarités et lutte contre les discriminations. Il est scolarisé au collège Émile Combes à Bordeaux. Avec une dizaine d’autres collégiens il va pouvoir imaginer des initiatives pour sensibiliser les jeunes sur le sujet. Coralie fait aussi partie de cette commission. L’adolescente de 13 ans est au collège Cantelade de Cestas. Comme Louis, elle tient à faire changer les mentalités.

Écouter le podcast

Parmi les commissions proposées aux jeunes élus, celle concernant l’égalité filles/garçons a été fortement demandée cette année. Ils étaient nombreux à vouloir y participer. Kétielle et Yacine en font partie. Kétielle a 14 ans, elle est scolarisée à la MFR de Blaye. Yacine, lui, a 13 ans. Il est au collège Francois Mauriac à Sainte-Eulalie. Tous les deux sont déterminés à faire avancer les choses.

Écouter le podcast