Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Des expériences près du pont de pierre à Bordeaux !

05 décembre 2017 à 11h53 Par Klervi Le Cozic
Crédit photo : Seenoh

C’est un laboratoire insoupçonné ou presque et pourtant, depuis quelques mois trois espaces ont été aménagés près du pont de pierre pour tester des hydroliennes.

 Une hydrolienne irlandaise sera testée sur la Garonne en 2018. Après l’entreprise grenobloise, c’est au tour d’une société irlandaise d’avoir choisi la Garonne pour une phase de test de son hydrolienne durant une année avant sa commercialisation.

 Pourquoi la Garonne ?

« Car elle est soumise à des courants dans les deux sens, comme dans la mer, ce qui permet de tester des machines qui seront à terme destinées, soit à des rivières, soit à la mer » explique Marlène Kiersnowski, la coordinatrice du site d’essai.

Un site qui n’aurait pas pu être installé n’importe où sur la Garonne précise Marlène Kiersnowski : « dans l’estuaire de la Gironde, la force des courants est assez inégale, mais au niveau des piles du pont de pierre à Bordeaux, les courants sont particulièrement élevés. Il nous fallait un environnement où les hélices allaient tourner et produire de l’électricité car contrairement à l’éolienne qui fonctionne grâce au vent, l’hydrolienne, elle fonctionne grâce à l’énergie des courants marins ou fluviaux ».

Labo à Bordeaux

Une société irlandaise vient d’annoncer sa venue au printemps prochain pour tester son hydrolienne. C’est la deuxième entreprise qui utilisera le site d’essai bordelais. Un attrait que Marlène Kiersnowski explique pas plusieurs raisons, « Bordeaux est facile d’accès à deux heures de Paris, contrairement à certains sites d’essai qui sont très reculés. En plus, le site d’essai est situé près du port et de ses infrastructures portuaires, c’est assez simple d’apporter et de démonter les machines ». On peut aussi citer la proximité du site d’essai avec le réseau électrique, pour injecter l’électricité produite par les hydroliennes testées, sur le réseau électrique français.

Voici une vue d’ensemble du site d'essai, on y voit les trois emplacements, dont la plateforme (crédits Seenoh)

De près, voici à quoi ressemble la plateforme (crédits : Seenoh)