Désintégration d'un réacteur : tous les Boeing 777 équipés du moteur en cause immobilisés

WIT FM
Le Boeing 777 avait pu se poser sans encombre à Denvers (Colorado) après avoir dû faire demi-tour en
Crédit: Twitter Chris Vanderveen

22 février 2021 à 10h30 par Iris Mazzacurati

Au lendemain d'une spectaculaire panne de moteur sur l'un de ses appareils au-dessus du Colorado, Boeing demande l'immobilisation de tous les 777 dans le monde.

Les 128 Boeing 777 dans le monde équipés du modèle de moteur Pratt&Whitney en cause dans un spectaculaire incident de réacteur sur un appareil au-dessus du Colorado ont effectivement été immobilisés au sol, a affirmé lundi 22 février une porte-parole de l'avionneur.

Le constructeur américain avait "recommandé" la suspension des vols dimanche soir. Depuis, les compagnies qui opèrent ces appareils - l'américaine United Airlines, les japonaises ANA et JAL ainsi que la coréenne Asiana Airlines - ont cloué au sol les appareils en question.

L'Office national des transports et de la sécurité des États-Unis enquête par ailleurs sur l'incident, au cours duquel personne n'a été blessé. L'appareil avait pu se poser sans encombre sur l'aéroport de Denver après avoir dû faire demi-tour en urgence après l'incendie de son réacteur droit. 









(Avec AFP)