Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

Donnons notre sang !

14 juin 2017 à 19h27 Par Laure Deville

C'était hier la journée mondiale du don de sang, à Bordeaux, la salle de mariages de l'hôtel de ville a été transformée en salle de dons...

Par Laure DEVILLE. 

Des besoins importants...

Seulement 5% de la population française donne aujourd'hui son sang, "c'est peu", selon le médecin responsable des collectes pour la gironde Gérard Cristol. "Ces journées sont donc importantes pour recruter de nouveaux donneurs et augmenter le stock, avant la période estivale qui est toujours plus calme" ajoute-t-il. Aujourd'hui, on est à 11 jours d'autonomie, il faut du O négatif, mais aussi du A négatif. 

Un moment convivial...

En tout cas, on est plutôt surpris en arrivant sur les lieux, l'ambiance est détendue. Les donneurs sont pris en charge dès le pas de la porte, ils doivent remplir plusieurs questionnaires avant de débuter le prélèvement. Un prélèvement assuré par des infirmières aux petits soins. L'acte, en lui-même, dure 10 minutes mais en tout sur place il faut au moins compter une heure. 

Les personnes que nous avons rencontré sont là, la plupart, car ils connaissent quelqu'un qui a été sauvé grâce au don de sang, cela peut être notamment quelqu'un qui souffre de cancer. Notre but, est de les rassuer, c'est ce que nous explique Corine, une des bénévoles sur place. "On leur raconte que le geste doit être plus fort que la peur, une poche de sang peut sauver 3 personnes, c'est considérable..."

Si vous avez raté cette journée, pas de panique, il est possible de donner son sang directement au sein de l'Etablissement français du sang, plusieurs collectes ont lieu également ponctuellement sur l'ensemble du territoire. 

  



[son1]



[son2]



[son3]



[son4]