Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Dordogne : l’arrêt du chantier de la déviation de Beynac pourrait coûter cher

Par Laure Deville
Crédit photo : wikimedia commons

La déviation de Beynac était au menu de la session du conseil départemental de Dordogne ce lundi matin.

Le président du conseil départemental de la Dordogne, Germinal Peiro, ne compte pas lâcher le morceau et demande à l’état de prendre ses responsabilités. « Comment peut on engager des travaux et un an après tout arrêter » a-t-il déclaré. Selon lui, si le chantier du contournement de Beynac s’arrête maintenant et que tout est démoli, cela coutera plus de 40 millions d’euros.

Un document explicatif sur les chantiers bloqués dont celui de Beynac va être envoyé aux parlementaires etaux ministres.

Dans une lettre adressée aux opposants de la déviation, et datée au 28 mai dernier, le ministre de l'Écologie François De Rugy et la ministre des transports Elisabeth Borne se disent en faveur de l'arrêt des travaux. 

Le tribunal administratif de Bordeaux avait décidé l’arrêt du projet en avril dernier ordonnant au département de tout remettre en état sous 3 mois. D’ici le 9 juin, le département devrait déposer un recours contre cette décision.