Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Dordogne : le dernier opposant au contournement de Beynac a quitté le chantier

22 novembre 2018 à 16h01 Par Florence Jaillet
Crédit photo : Wikipedia

L'homme de 32 ans était perché sur une grue depuis vendredi dernier.

Le dernier militant, qui avait réussi à rester perché sur une grue à une quinzaine de mètres au-dessus du sol depuis vendredi sur le chantier du contournement de Beynac, est descendu ce matin. L’homme de 32 ans a accepté de quitter son perchoir dans le calme après 6 jours d’occupation. Il a été placé en garde à vue à la gendarmerie de Sarlat.

Lui, comme d’autres militants, s’opposent à ce projet routier porté par le Conseil départemental de la Dordogne. Hier, un autre manifestant, perché sur une des piles du futur pont depuis vendredi matin, là encore, a été interpellé alors qu’il était descendu assouvir un besoin naturel. 

La préfecture a demandé aux différents intervenants de renforcer dorénavant la sécurité sur le site des travaux. Un nouveau comité de suivi sur le projet est organisé le 3 décembre prochain.