Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Fermeté : la préfète de Gironde dévoile son plan d’action pour lutter contre la propagation du Covid

14 septembre 2020 à 16h37 Par Laure Deville
La préfète de Gironde a dévoilé son plan aux cotés du maire de Bordeaux et au président de Bordeaux Métropole.
Crédit photo : AFP Philippe Lopez

Sanctions, annulations d’évènements et appel à la responsabilité. Nous faisons le point sur les annonces faites par la préfète ce lundi.

Vendredi dernier, le premier ministre Jean Castex annonçait aux préfets des Bouches du Rhône, de Guadeloupe et de Gironde qu’ils devraient prendre des mesures particulières pour réduire la propagation du virus.

Fabienne BUCCIO vient de présenter son plan.

Fermeté

« Nous devons être très ferme face aux comportements à risques », assure Fabienne BUCCIO, la préfète de Gironde.

Samedi soir, 26 personnes ont été verbalisées sur les quais à Bordeaux pour non-respect du port du masque. Des forces mobiles de gendarmerie et de CRS vont patrouiller pour faire respecter cette consigne.

Pour les bars et restaurants qui ne respecteraient pas les consignes de sécurité, les sanctions seront dures. L’établissement pourra être fermé du jour au lendemain en cas de verbalisation.

Les bars et restaurants ne pourront servir les personnes debout.

 

Des règles toujours en vigueur qui se durcissent.

Les rassemblements de plus de 1 000 personnes sont désormais interdits. Jusqu’ici, la jauge maximale était de 5 000. Les fêtes foraines, brocantes, fêtes des voisins et journées du patrimoine sont aussi annulées.

Il sera interdit d’être plus de 10 personnes dans l’espace public (parcs et jardins notamment).

Dans les transports en commun de la Métropole Bordelaise, l’offre de bus sera étendue en complément des trams pour éviter les concentrations. Les bus et trams seront nettoyés régulièrement.

Le port du masque reste obligatoire à 50m des écoles, mais aussi autour des établissements culturels et sportives.

Sur le plan sanitaire : renforcement des mesures.

Depuis le 24 aout, la Gironde est en vulnérabilité élevée. Le taux de positivité dans le département est de 8,2% contre une moyenne de 5% dans la région.

La tranche des 15-44 ans est particulièrement touchée. 57 clusters ont été identifiés dont 15 en EHPAD.

« La situation est inquiétante mais pas alarmante », selon Yann Bubien directeur du CHU Pellegrin de Bordeaux. Aujourd’hui 77 patients sont traités au CHU pour COVID, 24 en réanimation. 180 lits en réa sont disponibles et ce chiffre peut atteindre 300 si besoin. Depuis le mois de mars, le CHU a géré et accueilli 654 malades du COVID.

 

La préfète appelle à la responsabilité de tous.

La préfète de Gironde, Fabienne Buccio, appelle chacun à ses responsabilités.

Dans la sphère privée, il est donc demandé d’éviter les rassemblements familiaux de plus de 10 personnes et notamment les mariages et de les repousser.