Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Filmée frappant un lapin, cette ado est harcelée sur les réseaux sociaux (vidéo)

22 septembre 2018 à 16h45 Par Stéphane Hubert
Crédit photo : Pixabay

Quand la violence physique fait naître la violence psychologique.

Les réseaux sociaux sont un espace de grande liberté où les compliments se mélangent très souvent à la haine la plus totale. Avec parfois des conséquences graves pour le quotidien des adolescents.

Une vidéo de violence polémique

C’est en effet ce qu’a découvert une adolescente de 14 ans de la ville de Compiègne devenue depuis dimanche dernier la cible de menaces de morts et d’un déversement de haine à son encontre. Les circonstances sont pour le moins simples et résultent du partage d’une vidéo sur laquelle nous la voyons frapper violement un lapin à coups de pieds.

ATTENTION, LES IMAGES QUI SUIVENT PEUVENT HEURTER LA SENSIBILITE DES PLUS JEUNES AINSI QUE DES PERSONNES NON AVERTIES.

Partagée par une de ses amies sur Snapchat, la vidéo a rapidement fait le tour de la Toile à cause de son extrême violence. Les images deviennent alors virales, et la jeune fille est très rapidement identifiée. S’en suit un déferlement d’insultes, de messages de haine et de menaces de mort devant lesquelles la cible n’a eu d’autres choix que de fermer ses comptes. L’association alsacienne One Voice, qui milite pour le respect des animaux, aurait même déposé une plainte contre elle.

Interrogé par nos confrères du Parisien, le père de la jeune fille explique que les images, sorties de leur contexte, sont trompeuses par rapport aux intentions réelles de sa fille.

Ma fille a conscience qu’elle a fait une bêtise, elle en a mal au cœur. Mais le groupe d’amis a ce jour-là croisé un homme qui leur a dit que ce lapin, qui saignait des yeux et des oreilles, n’allait pas s’en sortir. Elle a voulu, stupidement, abréger ses souffrances.

Ce père est très inquiet pour sa fille et assure que les conséquences sont graves.

Je crois qu’elle a compris son erreur, a pu s’expliquer avec ses amis. Toute notre famille est impactée. Nous aimons les animaux et nous allons même adopter un chaton.

Devant un tel torrent de haine, le père a un message très important pour les parents quant au rapport entre les adolescents et les réseaux sociaux.

Prenez garde aux réseaux sociaux avec vos enfants ! Ils ne sont pas prêts à affronter tout cela.

Il a depuis fait appel aux services d’un avocat en droit à l’image pour porter plainte et n’hésitera pas à poursuivre en justice toute personne qui proférerait des menaces envers sa fille.