Ford Blanquefort : les salariés espèrent toujours une reprise de l’usine

WIT FM
Crédit: Google street view

19 février 2019 à 9h03 par Diane Charbonnel

L'unique candidat à la reprise du site a déposé une nouvelle offre lundi soir. Le ministre de l'Economie a annoncé vouloir tout faire pour qu'elle soit acceptée par Ford.

Les 860 salariés de l’usine Ford de Blanquefort veulent garder espoir. L’équipementier Punch, unique candidat à la reprise du site, a déposé une nouvelle offre lundi soir. Une offre que le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a annoncé vouloir appuyer auprès de Ford. Le constructeur automobile américain dispose de quelques jours pour faire part de sa décision.

Face aux syndicats qu’il recevait lundi à Paris, Bruno Le Maire s’est dit plutôt confiant. Il a en tout cas expliqué vouloir tout faire pour convaincre Ford d’accepter l’offre.

Un nouveau point sera organisé avec les représentants des salariés au ministère de l’Economie en début de semaine prochaine.