Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Gironde : déplacement agité pour Jean Michel Blanquer

08 juillet 2019 à 15h11 Par Laure Deville
Crédit photo : snes fsu

150 enseignants sont venus manifester alors que le ministre de l'éducation effectue un déplacement dans le département.

C’est un déplacement difficile qui attendait le ministre de l’éducation jean Michel Blanquer. En pleine opposition à la réforme du Bac, le ministre est venu en Gironde pour rencontrer les élus locaux. A Lormont, il a été accueilli par 150 manifestants qui l’ont reçu avec un concert de casseroles, des sifflets et des huées. Rassemblés devant le complexe de la ville, ils ont tapé sur les vitres en scandant « Blanquer démission ».

Les enseignants ont du mal à digérer les propos du ministre, mais aussi du président Emmanuel Macron qui les accuse d’avoir pris en otage les enfants des français. « Retarder un examen, cela n’a rien à voir avec une prise d’otages, un président devrait savoir cela », nous explique Jean Pascal Méral directeur académique du syndicat SNES FSU. Un nouveau comité d’accueil attend le ministre à son arrivée à Blaye, prochaine étape de son déplacement.

« S’il croit que les enseignants sont déjà partis en vacances, c’est totalement faux, les enseignants sont fortement mobilisés », selon Jean Pascal Méral.

Alors que les épreuves de rattrapage ont commencé, certains professeurs grévistes qui avaient refusés de communiquer les notes du bac la semaine dernière pour protester contre la réforme du bac auraient annoncé qu’ils allaient noter très généreusement les candidats. Décidemment, ce Bac 2019 n’a pas fini de faire parler de lui.