Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Gironde : des chauves-souris pour remplacer les pesticides dans les vignes ?

05 avril 2018 à 10h34 Par Diane Charbonnel
Crédit photo : pxhere

Le CIVB et La LPO Aquitaine ont découvert que les chauves-souris raffolaient de petits papillons qui ravagent les vignes. L’étude doit encore être approfondie.

Les chauves-souris pourraient-elles un jour remplacer les pesticides dans les vignes ? La Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) Aquitaine et le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux (CIVB) se sont penchés sur la question. Une étude, menée l’année dernière par l’INRA, a permis de démontrer que les chauves-souris raffolaient des papillons ravageurs. Il s’agit de petits insectes qui, comme leur nom l’indique, font beaucoup de dégâts dans les vignes et constituent un vrai cauchemar pour les viticulteurs. « Ces petits papillons s’accouplent à la tombée de la nuit, au moment où les chauves-souris sortent aussi, explique Laurent Charlier, ingénieur agronome pour le CIVB. Nous nous sommes donc posé la question de savoir si les chauves-souris pouvaient se nourrir de ces insectes. »

L’étude, menée sur 23 parcelles de vignes en Gironde, a confirmé les faits. Les petits mammifères volants sont bien friands des papillons ravageurs.

L’étude n’est pour l’instant que préliminaire. « Même si les résultats sont encourageants, nous ne sommes pas encore prêts à remplacer les pesticides par des chauves-souris, poursuit Laurent Charlier. »

Les chercheurs doivent notamment encore déterminer comment les viticulteurs pourraient augmenter et développer la présence des chauves-souris dans leurs vignes.