Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Gironde et Dordogne : trois hommes interpellés pour une vingtaine de cambriolages !

30 août 2017 à 11h33 Par Diane Charbonnel

Trois hommes, soupçonnés d’avoir commis une série de cambriolages en Dordogne et Gironde, ont été placés en détention provisoire ce lundi. Le GIGN a dû intervenir pour les interpeller.

Il aura fallu une soixantaine de gendarmes et des membres du GIGN pour les interpeller. Trois hommes, âgées de 28 à 36 ans, ont été mis en examen et placés en détention provisoire ce lundi, à Périgueux. Ils sont tous les trois suspectés d’avoir commis une vingtaine de vols dans le Libournais et en Dordogne au cours de l’été. Ils utilisaient à chaque fois le même mode opératoire. Ils cambriolaient les entreprises et les commerces d’un même secteur pendant la nuit. Ils faisaient main basse sur tout ce qu’ils pouvaient trouver : fonds de caisse, plaques d’immatriculation et même conserves de foie gras. Mais leur intérêt était surtout porté sur les coffres-forts. Certains étaient embarqués sur le toit de leurs voitures, des grosses berlines volées, pour être désossés un peu plus loin. Le préjudice s’élèverait à 100 000 euros.

19 cambriolages en quelques semaines

Pour chacun de leurs vols, les trois hommes étaient encagoulés et gantés. Ils n’hésitaient pas à asperger les lieux visités de détergent pour effacer leurs traces. Malgré leurs efforts, ils ont été interpellés très tôt vendredi en Gironde alors qu’ils rentraient d’un énième casse. Le butin de leur cambriolage a d’ailleurs été retrouvé dans leur voiture.

Les membres du GIGN étaient sur place pour intercepter le plus âgé des trois, considéré comme dangereux. Il se trouvait sous le coup d’un mandat d’arrêt pour exécuter une peine de six ans de prison. Placé en garde à vue, il a nié les faits qui lui sont reprochés. Ses deux compères, originaires de Gironde, ont reconnu les 19 cambriolages qui leur sont attribués. 37 autres faits pourraient leur être imputés.

L’enquête se poursuit. Les trois hommes sont poursuivis pour vols en bande organisée et destruction du bien d’autrui en bande organisée.