Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Gironde : le Grenelle contre les violences conjugales est lancé

05 septembre 2019 à 16h33 Par Florence Jaillet
Crédit photo : Pixabay

La préfète de Gironde, Fabienne Buccio, s’est rendue ce mercredi dans un centre situé dans la métropole qui accueille dans l’urgence ces femmes battues par leurs conjoints.

Ce centre, c'est l'Apafed. Il accueille depuis 35 ans les femmes victimes de violences conjugales. Quarante pourcents d'entre elles sont sans enfants. En moyenne, elles y restent 4 mois. Elles sont de plus en plus jeunes à subir ces violences, même si le mouvement Metoo a libéré la parole. Parole, qui est d’autant plus difficile à libérer dans les classes supérieures. L'âge moyen est de 33 ans. Elles sont encore 20% à retourner ensuite dans leur foyer. 

L’association constate que le nombre de violences est en augmentation, et surtout qu’elles sont de plus en plus violentes. Autre sujet qui reste tabou, les violences sexuelles au sein du couple.

L’association dispose aussi d’appartements qui permettent aux femmes de se réinsérer dans la vie. L’association dispose aussi de nuitées gratuites en hôtel pour des cas d’urgence. 

En 2018, l’association a reçu 1 326 appels. 820 demandes d’hébergement ont été formulées et 109 ont pu abouti, car aujourd’hui, le centre manque de places. Malheureusement, l’association doit répondre négativement à 80% de ses appels. Aujourd’hui, il faudrait 6 fois les moyens actuels pour répondre aux demandes. 

Le centre de l’Apafed reçoit les appels du 39 19.