Gironde : un négociant soupçonné d’avoir falsifié 900 hectolitres de vin

WIT FM
photo d'illustration
Crédit: Pixabay

24 mai 2019 à 8h51 par Diane Charbonnel

Le négociant d'une société de Cadillac comparaissait jeudi devant le tribunal correctionnel de Bordeaux.

Il aurait mélangé différents vins et auraient ajouté de l’eau dans certaines bouteilles. Un négociant en vin de Cadillac comparaissait jeudi devant le tribunal correctionnel de Bordeaux pour « tromperies » et « falsifications ». Il est soupçonné d’avoir falsifié plus de 900 hectolitres de vins, soit l’équivalent de plus de 120 000 bouteilles.

Le négociant nie les faits. Selon nos confrères de Sud Ouest, il aurait expliqué, durant son procès, que les traces d’eau provenaient d’une opération de nettoyage du matériel. Une explication qui n’aurait pas convaincu le procureur qui a requis 30 000 euros d’amende et un an de prison à l’encontre du prévenu. Le tribunal rendra sa décision le 6 juin.

I